Rennes: Après un grave accident, le jeune conducteur s’était caché dans les bois

JUSTICE L’un des passagers était tombé dans le coma...

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme d’une vingtaine d’années était jugé mercredi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour avoir commis un délit de fuite après un accident. Les faits s’étaient déroulés le 11 octobre 2015 à Saint-Just près de Redon (Ille-et-Vilaine).

A la sortie d’une discothèque, le jeune conducteur, qui roulait à vive allure, avait perdu le contrôle de son véhicule qui s’était encastré dans le mur d’une propriété, relate Ouest-France.

Il s’enfuit pour échapper au contrôle d’alcoolémie

Indemne, le conducteur avait extrait ses deux passagers inconscients du véhicule. Mais à la vue des pompiers, il avait alors paniqué et pris la fuite. Il s’était caché dans les bois une bonne partie de la journée. Un comportement inconscient pour le président du tribunal qui a estimé que cette fuite lui avait « permis d’échapper au contrôle d’alcoolémie ».

>> A lire aussi : En Bretagne, l’alcool au volant rend malades les gendarmes et magistrats

À la barre, l’un des passagers, aujourd’hui sorti du coma, a indiqué aux juges que son ami roulait trop vite et avait consommé de l’alcool juste avant de prendre le volant. « Je ne lui pardonne pas qu’il soit parti comme ça », a-t-il lancé.

Le tribunal a condamné le jeune conducteur à quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’à une suspension de six mois de son permis de conduire.