«Free Tariq Ramadan»… Plus de 90.000 euros récoltés dans une cagnotte pour payer les frais de justice de l’islamologue

INTERNET Une collecte de fonds a été lancée sur la plateforme de crowdfunding Cotizup pour soutenir financièrement le théologien suisse…

H. B.

— 

Tariq Ramadan, le 7 février 2016, à Lille.
Tariq Ramadan, le 7 février 2016, à Lille. — Michel Spingler/AP/SIPA

La mobilisation s’organise autour du théologien suisse. Intitulée « Free Tariq Ramadan », une collecte de fonds a été lancée sur la plateforme de crowdfunding Cotizup pour payer les frais de justice de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols et écroué depuis le 2 février.

 

Quatre jours après son lancement, la cagnotte comptabilisait ce dimanche plus de 94.000 euros de dons.

Le collectif dénonce une « machination sans nom »

« Procédures juridiques, frais d’avocats, expertises et contre-expertises. Tout ceci exige un coût financier important et chaque soutien compte. C’est pourquoi nous vous appelons à vous mobiliser en contribuant et en partageant cette cagnotte mise en place », explique le collectif « Free Tariq Ramadan » sur Internet.

>> A lire aussi : Retour sur l'affaire Tariq Ramadan en dix dates

Le collectif dénonce également une « machination sans nom » et déplore que Tariq Ramadan « se trouve confronté à plusieurs affaires dont la bataille sera longue et coûteuse ».

Des vidéos de son épouse, déjà diffusées sur les réseaux sociaux et visionnées des centaines de milliers de fois, ont également été publiées sur cette plateforme. Iman Ramadan y balaie les accusations portées contre son époux. « Le portrait que l’on en a fait ne correspond pas à ce que je connais de lui, à ce que sa famille connaît de lui », explique-t-elle notamment face à la caméra.