Toulouse: Le suspect n°1 du meurtre de la joggeuse de Bouloc se pourvoit en cassation

JUSTICE Laurent Dejean, principal suspect du meurtre de la joggeuse de Bouloc, continue de contester son renvoi devant les assises. Il se pourvoit en cassation…

Helene Menal

— 

Les recherches à Bouloc, en février 2011, au moment de la disparition de Patricia Bouchon.
Les recherches à Bouloc, en février 2011, au moment de la disparition de Patricia Bouchon. — F. SCHEIBER / 20 MINUTES

Il joue sa dernière carte pour éviter de comparaître devant les assises pour le meurtre de Patricia Bouchon. Laurent Dejean, principal suspect dans la mort de la joggeuse de Bouloc, vient de se pourvoir en cassation a confirmé à 20 Minutes l’un de ses avocats, Pierre Debuisson.

>> A lire aussi : Le suspect finalement renvoyé devant les assises

Cet appel devant la plus haute juridiction intervient une semaine après que la chambre de l’instruction de Toulouse a confirmé le renvoi du plaquiste devant la cour d’assises.

Patricia Bouchon, une mère de famille de 49 ans, a été tuée le 14 février 2011 alors qu’elle faisait son jogging matinal. Son corps a été retrouvé plusieurs semaines après à 12 km du lieu de la disparition.

Faisceau d’indices mais pas de preuve matérielle

Laurent Dejean, 38 ans, a été mis en examen en février 2014 pour « homicide volontaire ». En détention préventive depuis, il a toujours nié les faits. Les enquêteurs ont réuni contre lui un faisceau « d’indices graves et concordants ». Mais pas de preuve matérielle directe, type ADN ou empreintes, qui le relierait au meurtre, martèlent ses avocats.

Devant la chambre de l’instruction, l’avocat général avait requis un non-lieu. Cet avis fait partie des arguments que les défenseurs de Laurent Dejean vont développer devant la Cour de cassation​.

Bouloc se situe à 25 kilomètres au nord-ouest de Toulouse.
Bouloc se situe à 25 kilomètres au nord-ouest de Toulouse. - Map4News