Bretagne: Quatre ans de prison ferme pour avoir braqué la recette d’un festival

JUSTICE Un père et son fils ont été condamnés pour le casse d’une banque en août 2013 à Paimpol...

J.G.
— 
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 59 ans et son fils étaient jugés mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour le casse du Crédit Mutuel de Paimpol dans les Côtes-d’Armor, rapporte Ourest-France. Les faits s’étaient déroulés dans la nuit du 12 au 13 août 2013, au lendemain du festival du Chant de marin.

>> A lire aussi : Deux à cinq ans de de prison pour le vol de 700 roues de poids-lourds

À l’aide d’une simple scie sauteuse, le père de famille avait réussi à mettre la main sur la recette du festival, qui avait été déposée dans une boîte réservée aux professionnels. En quelques minutes, 431.000 euros avaient disparu des caisses de la banque.

Toute une famille impliquée dans le cambriolage

Près d’un an et demi après le casse, plusieurs personnes avaient été interpellées en Bretagne et en région parisienne suite à un témoignage anonyme. À la barre, le père de famille a expliqué aux juges qu’il avait « fait le cambriolage tout seul », dédouanant son fils.

Le tribunal l’a finalement condamné à quatre ans de prison ferme. Son fils écope quant à lui d’une peine de deux ans et demi de prison. Poursuivis pour recel, d’autres membres de la famille ont également été condamnés à des peines de prison avec sursis.