Tariq Ramadan
Tariq Ramadan — MEHDI FEDOUACH / AFP

JUSTICE

Accusations de viols: L'état de santé de Tariq Ramadan jugé compatible avec sa détention

La cour d’appel de Paris, devant laquelle il contestait ce placement en détention provisoire, avait ordonné jeudi cette expertise…

L’état de santé de Tariq Ramadan est compatible avec son maintien en détention, selon l'expertise médicale ordonnée par la justice pour statuer sur sa demande de remise en liberté, a-t-on appris ce lundi de sources proches du dossier.

>> A lire aussi : Tariq Ramadan a fait appel de son placement en détention provisoire

L’islamologue a été mis en examen pour viols le 2 février et il est écroué depuis à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne). La cour d’appel de Paris, devant laquelle il contestait ce placement en détention provisoire, avait ordonné jeudi cette expertise et avait renvoyé sa décision à jeudi.

Hospitalisé vendredi soir

Tariq Ramadan, en détention provisoire pour viols, avait été hospitalisé vendredi soir, selon le comité de soutien de l’intellectuel musulman, qui se dit atteint d’une sclérose en plaques.

Le théologien suisse était détenu à Fleury-Mérogis (Essonne) depuis sa mise en examen le 2 février. Jeudi, la cour d’appel de Paris, chargée d’examiner le recours qu’il a formé contre son placement en détention provisoire, a ordonné une expertise médicale judiciaire et renvoyé sa décision à jeudi prochain.

>> A lire aussi : Retour sur l'affaire Tariq Ramadan en dix dates

Les avocats avaient produit à l’audience un premier examen médical sommaire établi mardi par un médecin généraliste de la prison, qui a jugé l’état de santé de Tariq Ramadan « incompatible avec la détention ».