Nîmes: Devant le tribunal, il assure qu'il «enquêtait» sur des images pédopornographiques

JUSTICE L'homme a écopé de 18 mois de prison avec sursis, mis à l'épreuve pendant deux ans...

N.B.

— 

Un homme utilisant un ordinateur.
Un homme utilisant un ordinateur. — Superstock/Sipa

Un homme de 37 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à 18 mois de prison avec sursis, mis à l’épreuve pendant deux ans. Ce père de famille avait été placé en garde à vue en 2006 : un service de veille informatique avait signalé que le prévenu visitait régulièrement des sites pédopornographiques, relate Objectif Gard.

« J’ai découvert une application sur le téléphone portable de mon fils, âgé de 10 ans, avec des images pornographiques », a indiqué le trentenaire, qui officie comme agent de sécurité, cité par le site d’actualités, dont le rêve est de devenir… gendarme.

>> A lire aussi : Rennes : L’homme détenait plus d’un million d’images pédopornographiques sur un ordinateur

« J’ai peut-être un problème »

« J’étais inquiet, pour mon gamin, de trouver ça. J’ai décidé d’enquêter, j’ai fait une grosse erreur qui me vaut d’être ici. J’ai essayé (…) de découvrir qui publiait ce genre de photos et vidéos. » Des photos et des vidéos qu’il va envoyer et échanger avec d’autres.

« J’ai peut-être un problème, il n’est pas normal d’être attiré par des fillettes », lâchera le trentenaire, qui échappera finalement aux six mois de prison ferme requis par le parquet.