L'enquête pour viol visant Gérald Darmanin classée sans suite

JUSTICE La plaignante, une femme de 46 ans, accusait le ministre d’avoir abusé d’elle et de sa confiance alors qu’elle sollicitait son aide il y a près de dix ans...

20 Minutes avec AFP
— 
Le 19 juillet 2017, Gérald Darmanin. AFP PHOTO / Martin BUREAU
Le 19 juillet 2017, Gérald Darmanin. AFP PHOTO / Martin BUREAU — AFP

L’enquête pour viol qui visait le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a été classée sans suite ce vendredi, a-t-on appris auprès de l’avocate de la plaignante et du parquet.

>> A lire aussi : Gérald Darmanin est-il fragilisé au sein du gouvernement par cette deuxième plainte?

Cette enquête, classée sans suite en juillet, avait été rouverte fin janvier après l’envoi d’un nouveau courrier de la femme qui accuse le ministre de l’avoir violée en 2009 alors qu’elle sollicitait de l’aide dans une affaire judiciaire. « Les actes d’enquête réalisés n’ont pas permis d’établir l’absence de consentement de la plaignante et n’ont pas caractérisé davantage l’existence d’une contrainte, d’une menace, d’une surprise ou d’une quelconque violence à son endroit », a expliqué le parquet de Paris.

D’abord classée sans suite en 2017

Selon le journal Le Monde, la plaignante s’était adressée en 2009 à Gérald Darmanin, alors jeune chargé de mission au service des affaires juridiques de l’UMP, pour tenter de faire annuler une condamnation prononcée à son encontre en 2004 pour des faits de chantage et d’appels malveillants contre un de ses anciens compagnons.

Dans le sillage de l’affaire Weinstein aux Etats-Unis ayant provoqué une onde de choc mondiale, c’est le ministre lui-même qui avait révélé mi-janvier avoir été visé par une enquête au printemps 2017. Il avait affirmé avoir été l’objet d’accusations « d’abus de faiblesse, d’abus de pouvoir, voire de viol ».

Gérald Darmanin est également visé par une enquête pour « abus de faiblesse ». Une femme a déposé plainte dans un commissariat parisien, ce lundi, contre le ministre. Le 1er district de police judiciaire a ouvert une enquête préliminaire et a procédé dans la foulée à son audition.