Nantes: Condamné pour des agressions sexuelles régulières sur sa jeune voisine de 8 ans

PEDOPHILIE Un homme de 48 ans a été condamné, mercredi, à 30 mois de prison par le tribunal correctionnel de Nantes…

J.U.

— 

Le palais de justice de Nantes.
Le palais de justice de Nantes. — JS Evrard/AFP

Il recevait la fillette chez lui trois ou quatre fois par semaine. Et en profitait pour lui demander de se déshabiller et lui imposer des attouchements. Un homme de 48 ans a été condamné, mercredi à Nantes, à 30 mois de prison pour agressions sexuelles sur une petite voisine de 8 ans, rapporte Presse Océan.

L’homme, qui était un ami de la famille et considéré par la victime comme son « tonton », devra aussi suivre des soins et indemniser la famille à hauteur de 5.000 euros.

Des photos à pédopornographiques

Selon Presse Océan, les faits se sont étalés sur plusieurs mois, jusqu’au printemps 2017. Après le signalement d’un témoin, des centaines de photos d'enfants dénudés ont été retrouvés dans l’ordinateur du prévenu, sur lesquelles figurait la petite fille à deux reprises.

L’homme, qui offrait régulièrement des cadeaux à sa victime, lui faisait du chantage l’obligeant à ne pas révéler les actes qu’elle subissait. Il les présentait comme des jeux, appelés « le bar naturiste » ou « les amoureux ».