Illustration de la cour d'assises du Nord, à Douai. (Archives)
Illustration de la cour d'assises du Nord, à Douai. (Archives) — M.Libert / 20 Minutes

JUSTICE

Nord: Condamné à 25 ans de réclusion pour avoir tué sa fille de 8 ans

Jérôme Coppé avait assassiné sa fillette pour « se venger » de son ex-compagne qui l’avait quitté…

Il avait tué sa fille de 8 ans de plusieurs coups de couteau. Après trois jours de procès à la cour d’assises du Nord, à Douai, Jérôme Coppé a été condamné, mercredi soir, à 25 ans de réclusion criminelle par les jurés, selon La Voix du Nord.

L’avocate générale avait demandé 30 ans de réclusion, assortie d’une peine de sûreté de 15 ans, dans l’affaire de l’assassinat de Laurelyne.

Une punition envers son ex-compagne

En mars 2015, à Landrecies, dans l’Avesnois, l’accusé avait assassiné sa fille avant de tenter de se suicider. Il considérait son geste comme une punition envers son ex-compagne qui l’avait quitté.

>> A lire aussi : Il assure avoir tué sa propre fille pour se venger de son ex-compagne

Lors du dernier jour du procès, des experts psychiatres et psychologue s’étaient penchés sur la personnalité de Jérôme Coppé. L’un d’eux a évoqué un syndrome inversé de Médée, soit le fait de tuer son ou ses enfants pour priver le conjoint infidèle de sa descendance, mais aussi une blessure narcissique. Un autre a évoqué le contexte familial : le demi-frère de l’accusé s’est suicidé après une séparation amoureuse.

« Il n’est pas normal, mais il n’est pas malade », a résumé un psychiatre, confirmant la responsabilité pénale au moment des faits.