Agression à la prison de Tarascon: «Pourquoi moi?» lance la surveillante... Le détenu condamné à quatre ans ferme

PRISON Les surveillants réclamaient une peine plus lourde... 

J.S.-M.

— 

La prison de Tarascon, en 2003.
La prison de Tarascon, en 2003. — Gérard Julien / AFP

Face à face plein d’émotion, ce vendredi, au tribunal de Tarascon. Le détenu qui a frappé mardi une surveillante était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à quatre ans de prison ferme, relatent La Provence et l’AFP.

Carole, la surveillante agressée, était présente, le visage tuméfié. Dix jours d'ITT (incapacité totale de travail) lui ont été accordés. Elle devra être opérée.

Il réclamait un transfert

« Pourquoi moi ? » a-t-elle demandé. « Je n’ai pas choisi particulièrement, je devais partir », répond Andy, le détenu. Il assure l’avoir frappée pour obtenir son transfert : « Je voulais me rapprocher de ma famille, à Paris. » Fiché pour radicalisation, il réfute toute motivation religieuse.

>> A lire aussi : Prison avec sursis pour un surveillant pour avoir frappé un détenu au visage

Le procureur avait requis six ans de prison, le tribunal a finalement condamné le détenu à quatre ans supplémentaires. Il purgeait jusqu’en 2021 deux peines pour des délits de droit commun, des vols, notamment.

Pas assez dissuasif ?

Les surveillants de prison qui ont assisté à l’audience jugent que cette peine « ne dissuadera pas beaucoup les autres. » Carole, elle, « ne [s]'imagine pas retourner au travail. »