Agression de surveillants à Vendin-le-Vieil: Le détenu islamiste présenté à un juge antiterroriste et mis en examen

JUSTICE Le parquet de Paris a ouvert ce lundi une information judiciaire pour « tentatives d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste »…

T.C. avec AFP

— 

Administration pénitentiaire, illustration.
Administration pénitentiaire, illustration. — Denis Charlet / AFP

Le détenu islamiste allemand Christian Ganczarski, accusé d’avoir agressé jeudi dernier trois surveillants de sa prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), était présenté ce lundi après-midi à un juge antiterroriste à Paris et a été mis en examen dans la foulée pour tentatives d’assassinat, a appris 20 Minutes de source judiciaire.

>> A lire aussi : Vendin-le-Vieil: Après l'agression de trois surveillants, le directeur de la prison démissionne

Le parquet de Paris a ouvert ce lundi une information judiciaire pour « tentatives d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste » et requis le placement en détention provisoire de ce vétéran d’Al-Qaida, instigateur de l’attentat de Djerba (Tunisie) en 2002, a précisé cette source.

Cette agression a entraîné ce lundi un mouvement de blocage dans les prisons à l’appel de plusieurs syndicats, qui dénoncent les conditions de travail des surveillants. Ce blocage pourrait se poursuivre mardi.

>> A lire aussi : «Les surveillants ont la boule au ventre quand ils vont travailler»