Le Mans: Un psychiatre en garde à vue pour viols et agressions sexuelles

JUSTICE L’homme doit être présenté ce mercredi à un juge en vue de sa mise en examen...

C. Ape.
— 
La cité judiciaire du Mans
La cité judiciaire du Mans — COTELLE PASCAL/SIPA

Un psychiatre exerçant au Mans, dans la Sarthe, soupçonné de viols et d’agressions sexuelles, a été placé en garde à vue lundi, rapporte ce mercredi France Bleu Maine.

L’homme doit être présenté ce mercredi à un juge en vue de sa mise en examen, souligne la radio sur son site Internet. Le procureur, qui estime qu’il pourrait y avoir plusieurs victimes, a requis le placement sous contrôle judiciaire du psychiatre, qui a l’interdiction d’exercer son métier jusqu’à nouvel ordre.

>> A lire aussi : Des féministes accusent les anti-balancetonporc de «mépriser» les victimes

L’affaire Weinstein comme déclic

L’une de ses patientes l’accuse d’avoir abusé d’elle à plusieurs reprises entre 2001 et octobre 2017. « Dès la deuxième consultation, il m’a pris les mains, la tête, il m’a caressé les cheveux, il m’a embrassée mais ce n’était pas qu’un petit baiser […]. Puis, il a enlevé mon pantalon et il a continué à faire ce qu’il a fait », confie-t-elle à France Bleu. La jeune explique par ailleurs ne pas avoir « réagi » parce qu’elle n’était plus « elle-même », qu’elle était « fragile ».

La jeune femme explique avoir eu un déclic au moment de l’affaire Weinstein, en prenant connaissance du « témoignage de (l') actrice Asia Argento, qui a raconté courageusement son histoire ». Elle décide alors de porter plainte.

>> A lire aussi : Comment Asia Argento est devenue la porte-voix des victimes de violences sexuelles

Mais ce n’est pas la première fois que le psychiatre est accusé de viol ou d’agression sexuelle. Au moins quatre autres patientes ont dénoncé ses agissements par le passé, mais la plupart des faits sont prescrits.

Le docteur, de son côté, nie l’ensemble de faits qui lui sont reprochés.