Marseille: Les deux inventeurs de l'e-joint condamnés à de la prison avec sursis

JUSTICE Les deux inventeurs de Kanavape étaient jugés par le tribunal correctionnel de Marseille... 

A.M.

— 

Illustration
Illustration — Joe Raedle Getty

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné Sébastien Beguerie, 33 ans, et Antonin Cohen-Adad, 31 ans, à des peines de dix-huit et quinze mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 10.000 euros chacun, rapporte la Provence. Les deux Marseillais étaient poursuivis pour avoir présenté leur invention, le Kanavape, une cigarette électronique permettant de consommer du cannabidiol (CBD), une des molécules du cannabis, comme un médicament.

>> A lire aussi : «Joint électronique»: Deux fabricants jugés à Marseille, l'imbroglio juridique continue

Interview maladroite

Sébastien, le technicien diplômé d’un master des plantes en Hollande, et Antonin, le commercial formé dans une des plus grandes écoles de commerce, s’étaient positionnés sur ce secteur avant tout le monde, mais une interview maladroite au site  Vice avait fait réagir l’ordre des pharmaciens. Les deux compères ont finalement été relaxés pour la provocation à l’usage de produits stupéfiants mais ont été condamnés pour des allégations thérapeutiques et confusion organisée. Ces condamnations apparaîtront sur leur casier judiciaire respectif et ils devront payer solidairement 5.000 euros de dommages et intérêts à l’ordre des pharmaciens.