Besançon: Trois ans de prison pour un père qui a tiré au pistolet-mitrailleur devant un collège

VIOLENCE Un père de famille comparaissait devant la justice pour avoir blessé un homme à l’aide d’un pistolet-mitrailleur devant un collège suite à un différent entre son fils et la famille d’un autre ado…

G.V.

— 

Illustration justice. Strasbourg le 29 01 07.
Illustration justice. Strasbourg le 29 01 07. — G . VARELA / 20 MINUTES

L’affaire aurait pu être bien plus grave encore. En décembre 2015, un père de famille a tiré avec un pistolet-mitrailleur devant le collège Voltaire à Besançon, alors que les élèves rentraient en classes. Sur le coup, un homme était gravement blessé aux jambes, au bassin et à une main, rapporte l’Est Républicain. L’individu comparaissait mercredi devant la justice.

« Protéger sa famille »

Le prévenu a expliqué son geste par un conflit entre son fils et un autre ado, qui s’est propagé à la sphère parentale pendant trois mois. Pneus crevés, voiture incendiée… Des plaintes avaient été réciproquement déposées par les deux familles. En vain. Jusqu’au jour où, voulant « protéger sa famille », le père achète un pistolet-mitrailleur, précisent nos confrères, et tire. Bien connu de la justice, il a été condamné à trois ans de prison. Le parquet pourrait faire appel de cette décision.