Lozère: Le pharmacien d'un petit village mis en examen pour escroquerie à la Sécurité sociale

JUSTICE Le montant du préjudice serait d'environ 800.000 euros...

N.B. avec AFP

— 

Paiement de médicaments en pharmacie (illustration)
Paiement de médicaments en pharmacie (illustration) — SERGE POUZET/SIPA

Un pharmacien de 49 ans, qui exerce dans le petit village de Saint-Germain-du-Teil, en Lozère, a été mis en examen mercredi pour des soupçons d’escroquerie aggravée, dans une affaire portant sur plusieurs centaines de milliers d’euros de préjudice à l’égard de la Sécurité sociale et de la MSA, a appris l’AFP auprès du parquet.

L’homme, mis en examen pour escroquerie aggravée, faux, usage de faux, utilisation d’un préposé en pharmacie, opérateur non titré, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer et interdiction de résider dans le département.

800.000 euros de préjudice

La Sécurité sociale et la Mutuelle sociale agricole avaient porté plainte il y a environ quatre mois en signalant des malversations à leur encontre, dont le préjudice pourrait avoisiner les 800.000 euros. Les gendarmes avaient alors ouvert une enquête.

Mardi, ils ont procédé à des perquisitions et auditionné le pharmacien. Ils ont procédé à la saisie judiciaire de ses quatre voitures, de ses biens mobiliers et immobiliers, de ses comptes bancaires, de sa maison et des murs de la pharmacie, qui a été fermée.