Arbitrage du Crédit lyonnais: Bernard Tapie et cinq autres personnes renvoyés en correctionnelle

JUSTICE La cour d'appel de Paris avait rejeté en octobre les derniers recours déposés par Bernard Tapie...

20 Minutes avec AFP
— 
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017.
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017. — France 2

C’était la suite logique. Bernard Tapie et cinq autres personnes sont renvoyés devant le tribunal correctionnel dans l’affaire de l’arbitrage controversé du Crédit lyonnais, selon des sources concordantes.

La cour d’appel de Paris avait rejeté en octobre les derniers recours déposés par Bernard Tapie dans l’enquête sur l’arbitrage lui ayant permis de toucher 404 millions d’euros en 2008 pour régler son litige avec le Crédit lyonnais. Il s’agissait de la dernière étape avant que la justice ne se prononce sur le renvoi de l’honne d’affaires devant un tribunal correctionnel.

>> A lire aussi : Affaire Tapie : Christine Lagarde reconnue coupable de « négligence » mais « dispensée » de peine

En 2008, Bernard Tapie s’était vu octroyer 404 millions d’euros, dont 45 millions au titre du préjudice moral, grâce à cet arbitrage, une sentence privée utilisée pour régler son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d’Adidas en 1994.