Hayange: Il avait insulté le maire FN «d'apprenti dictateur», un opposant relaxé

COUR D'APPEL Défendu par Raquel Garrido, l’opposant au maire (FN) de Hayange qui avait qualifié Fabien Engelmann « d’apprenti dictateur » sur une page Facebook a été de nouveau relaxé en appel…

B.P.

— 

Strasbourg le 20 janvier 2017. le nouveau Palais de justice.
Strasbourg le 20 janvier 2017. le nouveau Palais de justice. — G. Varela / 20 Minutes

La procédure judiciaire n’est pas encore tout à fait terminée, puisque le maire (FN) de Hayange​ aurait décidé de se pourvoir en cassation. Mais vendredi, la cour d’appel de Metz a confirmé la relaxe de l’opposant qui avait qualifié Fabien Engelmann « d’apprenti dictateur » sur Facebook en 2015, selon nos confrères de France Bleu Lorraine Nord.

Président de l’association «Hayange plus belle ma ville» - qui dit vouloir surtout « veiller au bon fonctionnement de la démocratie » - depuis sa création en 2014, Gilles Wobedo était défendu par l’avocate et chroniqueuse (de Salut les Terriens ! sur C8) Raquel Garrido, ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon et du parti La France Insoumise.

Poursuivi pour diffamation, l’opposant au maire a été de nouveau relaxé à cause d’une erreur de procédure judiciaire, puisque les faits étaient prescrits.