Dordogne: L'affaire du licenciement pour le vol d'une banane réglé à l'amiable

PRUD'HOMMES Le jeune homme licencié pour avoir volé une banane et le magasin Leclerc ont trouvé un accord…

D. G.

— 

On reprochait au jeune salarié d'avoir volé une banane.
On reprochait au jeune salarié d'avoir volé une banane. — Christophe Archambault

L’affaire avait fait sourire, et pourtant, elle avait coûté son job à un jeune homme de 21 ans. Fin 2016 il avait été licencié pour faute grave par le magasin Leclerc de Trélissac (Dordogne) pour avoir volé et mangé une banane dans la réserve. Lui contestait les faits. Après une procédure devant les prud’hommes, les deux parties ont finalement trouvé un accord rapporte France Bleu Périgord.

>> A lire aussi : Il mange une banane dans la réserve du magasin et se fait licencier pour faute grave

Accord secret

Les termes de l’accord en question n’ont pas été dévoilés mais il semble évident que le jeune homme a reçu une indemnisation pour retirer sa plainte. En début de semaine, le tribunal des prud'hommes de Périgueux n’était pas tombé d’accord et il a fallu l’intervention d’une cinquième personne pour finalement trouver une issue à cette affaire.

>> A lire aussi : Une factrice menacée de sanction en Dordogne pour un chien monté dans sa fourgonnette