Béziers: Il cultivait des plants de cannabis, il pensait que c'était des tomates

JUSTICE L’homme, qui croulait sous les dettes, a été condamné à un an de prison avec sursis…

N.B.

— 

Des tomates.
Des tomates. — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Un homme d’une cinquantaine d’années a été condamné par le tribunal correctionnel de Béziers à un an de prison avec sursis : en 2016, les gendarmes avaient découvert à son domicile, dans un village de l’Hérault, une véritable petite usine de cannabis, 137 plants et quelque 2,2 kg déjà récoltés en plein « séchage », rapporte Midi Libre.

Interpellé en excès de vitesse, les gendarmes​ avaient découvert dans le coffre de sa voiture plusieurs centaines de grammes de drogue. Devant le tribunal, le quinquagénaire a d’abord eu une drôle d’explication pour justifier sa plantation.

>> A lire aussi : Important coup de filet dans un trafic de cannabis avec la Corse

« Par hasard »

« C’est arrivé par hasard, a-t-il confié, reprend le journal régional. J’ai acheté des plants sans savoir ce que c’était, en pensant que c’était des tomates. Ça a poussé, et ma fille m’a révélé qu’il s’agissait de feuilles de cannabis. » Soit, mais le prévenu décidera tout de même de garder la plantation, pour l’aider à surmonter d’importantes dettes.

L’homme a aussi été condamné à 300 euros d’amende. Un autre prévenu, jugé le même jour, présenté comme un « intermédiaire », a écopé de deux mois de prison avec sursis.