Lorraine: Un surveillant de prison condamné pour violences sur un détenu

PROCES Un surveillant pénitentiaire de la maison d’arrêt de Sarreguemines, en Moselle, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis...

A.I.

— 

Lorraine: Un surveillant de prison condamné pour violences sur un détenu. (Illustration)
Lorraine: Un surveillant de prison condamné pour violences sur un détenu. (Illustration) — G . VARELA / 20 MINUTES

Son avocat a déjà indiqué que le surveillant pénitentiaire, âgé d’une cinquantaine d’années, allait faire appel du jugement rendu par le tribunal correctionnel de Sarreguemines.

Jugé pour « violence par une personne dépositaire de l’autorité publique », le prévenu, surveillant de la maison d’arrêt de cette commune mosellane (Lorraine), a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour violences envers un détenu blessé à la tête, rapporte le Républicain lorrain, accompagné du versement de 800 euros de dommages et intérêts à la victime.

La question du recours à la force face à un détenu

Les faits datent du 3 mars 2017. Le quinquagénaire est chargé de sortir de sa cellule le détenu qui fait du tapage depuis plusieurs dizaines de minutes, poursuit le quotidien lorrain. Le prévenu plaide l’accident au moment de saisir le détenu présenté comme récalcitrant. Ce dernier rétorque qu’il était calme et prêt à suivre les ordres.

Convaincu que le geste violent du surveillant était volontaire, le procureur avait requis trois mois de prison avec sursis. « Ici, les choses sont allées si vite, que le détenu n’a pas eu le temps de refuser de sortir », a-t-il requis.

Rappelant que « le recours à la force est encadré, mais autorisé » face à un détenu récalcitrant, l’avocat de la défense avait demandé la relaxe de son client. En vain, le tribunal est finalement allé au-delà des réquisitions du procureur.