Bretagne: Vingt ans de prison pour l'ancien militaire qui avait tué sa femme à coups de hache

JUSTICE Rejugé en appel, l’octogénaire avait été condamné à 18 ans de prison par la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine au mois d’avril...

Jérôme Gicquel

— 

L'entrée d'une salle d'audience au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes.
L'entrée d'une salle d'audience au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un homme de 82 ans a été condamné mercredi par la cour d’assises d’appel des Côtes-d’Armor à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme de 77 ans, une peine assortie d’une période de sûreté des deux tiers. Les faits s’étaient déroulés dans la soirée du 9 août 2014 à Acigné près de Rennes. Craignant que sa femme ne le quitte après 56 ans de vie commune, l’ancien militaire avait frappé sa femme à plusieurs reprises.

Il avait ensuite sorti un merlin, un outil utilisé pour fendre du bois, et lui avait asséné « deux coups pour la tuer », comme il l’avait expliqué aux gendarmes. Il avait ensuite achevé sa femme avec deux coups de hache dans le cou « pour la finir ».

Décrit comme un tyran par ses proches

Au total, la victime avait reçu douze coups, sept au visage et cinq dans le cou. Décrit comme un tyran par ses proches, l’ancien militaire s’était présenté quelques heures plus tard à la gendarmerie pour avouer son crime.

L’octogénaire, qui avait multiplié les incidents lors de son procès devant la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine en avril, avait été condamné à 18 ans de prison ferme en première instance.