Interpellé en début de semaine, un Toulousain fiché S pour radicalisation islamiste placé en détention

JUSTICE Interpellé mardi dans l’Ouest de Toulouse, un homme fiché S a été écroué après sa mise en examen pour « association de malfaiteur à visée terroriste »…

B.C.

— 

Policier du RAID. (Illustration)
Policier du RAID. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Mardi, il était interpellé chez lui à Pibrac, dans l’Ouest toulousain, par les policiers d’élite du RAID. Transféré depuis dans les locaux de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), un Toulousain de 25 ans fiché S a été mis en examen vendredi en fin de journée « pour association de malfaiteur à visée terroriste » indique La Dépêche du Midi.

>> A lire aussi : Toulouse: Un homme fiché S interpellé par le Raid

Suivi depuis de près, notamment depuis son arrestation en juin 2016 par les autorités turques à la frontière syrienne, le pôle antiterroriste de Paris voulait vérifier ses velléités de départ vers la zone irako-syrienne. Mais aussi ses relations avec un homme arrêté en 2016 en gare de Carcassonne. Ce dernier, fiché S aussi, avait indiqué à l’époque vouloir s’attaquer à des touristes anglais ou américains.

L’avocat du Toulousain interpellé cette semaine explique au quotidien régional qu’il avait bien échangé avec le fiché S de Carcassonne mais sans connaître ses intentions. Et indique que son client est « aux antipodes de ce qui lui est reproché ».