Rennes: Le gérant se servait dans la caisse et avait détourné plus de 430.000 euros

JUSTICE Il a été condamné à de la prison avec sursis et son associé à de la prison ferme…

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le gérant d’une entreprise de maçonnerie basée à Orgères près de Rennes était jugé mardi devant le tribunal correctionnel pour des abus de biens sociaux et banqueroute. Entre 2006 et 2016, le chef d’entreprise aurait détourné plus de 430.000 euros dans les caisses de sa société, rapporte Ouest-France. Son associé et sa compagne, également jugés pour recel, se seraient également servis dans les caisses pour des montants de 248.000 et 45.800 euros.

Un mandat d'arrêt contre son associé 

A la barre, le gérant de la société, placée en liquidation judiciaire en 2011, a reconnu le prélèvement de ces sommes, sans n’y trouver rien à redire. « Je pensais que ce n’était pas méchant. C’était ma société », a-t-il expliqué devant les juges.

Compte tenu de l’ancienneté des faits, le tribunal a réduit les peines qui étaient requises. Le gérant de la société a été condamné à douze mois de prison avec sursis et à 5.000 euros d’amende. Son associé, qui aurait pris la fuite en Turquie, a quant à lui écopé d’un an de prison ferme avec mandat d’arrêt. Une peine de trois mois avec sursis a enfin été prononcée à l’encontre de l’ancienne compagne de l’associé.