Toulouse: Accro au poker, le président de l'amicale des pompiers piquait dans la caisse

JUSTICE L’ex-président de l’Amicale des pompiers de Toulouse a été condamné à six mois de prison avec sursis. Il a piqué dans la caisse, notamment pour assouvir sa fièvre du poker…

H.M.

— 

Un pompier lors d'une cérémonie. Illustration.
Un pompier lors d'une cérémonie. Illustration. — K. Zihnioglu - Sipa

Il a joué, il a perdu. Tout perdu. L’ex-président de l’amicale des pompiers de deux casernes de Toulouse a été condamné lundi à six mois de prison avec sursis, rapporte La Dépêche du Midi. Les faits remontent à 2011, quand ce pompier découvre le poker entre amis, enregistre quelques gains, puis se laisse petit à petit dévorer par la passion du jeu. Au point de piquer dans la caisse de l’amicale, alimentée par la vente des calendriers, et qui permet de financer à la fois les équipes sportives et les œuvres sociales des soldats du feu.

>> A lire aussi : Le comptable piquait pour parier

Un trou de 62.000 euros

Toujours selon le quotidien régional, le trou dans la caisse a été découvert en 2012 par un membre de l’association à la lecture des relevés de comptes. Il y a relevé des achats de vêtements, même de croquettes pour chien, et des paiements sur des sites de poker en ligne. Dans sa descente aux enfers, le pompier aurait en tout détourné quelque 62.000 euros.

L’homme de 37 ans a reconnu les faits. Abattu, il s’escrime à rembourser et à réparer l’égarement qui a aussi mis fin à sa carrière.