Viol présumé aux quai des Orfèvres: La touriste qui accuse des policiers de l'avoir violée témoigne

ENQUETE C’est la première fois que cette femme originaire du Canada livre son récit des faits…

D. D.

— 

Le 36 quai des Orfèvres
Le 36 quai des Orfèvres — PATRICK KOVARIK / AFP

C’est à nos confrères de France 3 qu'Emily, la touriste canadienne qui accuse deux policiers du 36 quai des orfèvres de l’avoir violée le 22 avril 2014, a choisi de livrer son témoignage.

Ce jour-là, elle rencontre les deux hommes devant un bar en face de leur lieu de travail. A l'invitation de ces derniers, elle les accompagne dans au 36 afin de visiter les célèbres locaux de la police judiciaire.

>> A lire aussi : Soupçons de viol au Quai des Orfèvres: La cour d'appel renvoie deux policiers devant les assises

« Il faut que je fasse ce qu’ils veulent, sinon je ne m’en sortirai pas »

« Ils m’ont plaqué violemment le visage contre le bureau. Ça m’a assommée, j’ai vu des étoiles », explique Emily à France 3. Elle poursuit : « ils ont totalement changé d’attitude quand j’ai refusé de faire ce qu’ils me demandaient. » La canadienne aurait alors été soumise à une relation sexuelle non consentie.

« J’avais trop peur que ça finisse encore plus mal, alors je me suis dit "il faut que je fasse ce qu’ils veulent, sinon je ne m’en sortirai pas" », se remémore la plaignante. Retrouvée en larmes devant le bâtiment quelques heures plus tard par une policière, elle portera plainte contre les deux policiers qui n’étaient pas en service ce soir-là. Les deux hommes, âgés de 39 et 48 ans, sont jugés ce jeudi pour « viols en réunion ».