Attentats de janvier 2015: Les trois personnes placées en garde à vue ont été relâchées

ENQUETE Lundi et mardi, une femme et deux hommes avaient été interpellés par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (Sdat)...

20 Minutes avec AFP

— 

Le journal satirique «Charlie Hebdo» en kiosque.
Le journal satirique «Charlie Hebdo» en kiosque. — ALLILI/SIPA

Les trois personnes placées en garde à vue en début de semaine dans l’enquête sur les attentats de janvier 2015 ont été remises en liberté, a-t-on appris ce jeudi de source judiciaire.

Lundi et mardi, une femme et deux hommes avaient été interpellés par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (Sdat) en Haute-Marne, dans la Marne et les Ardennes.

Treize hommes toujours poursuivis

Les enquêteurs cherchaient à savoir s’ils avaient pu jouer un rôle dans la fourniture des armes utilisées. Le 7 janvier 2015, les auteurs de l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, les frères Chérif et Saïd Kouachi, avaient tué douze personnes.

Le lendemain, Amédy Coulibaly avait tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), puis abattu le 9 janvier quatre hommes de confession juive lors d’une prise d’otages dans un supermarché casher à la périphérie est de Paris.

>> A lire aussi : La plupart des terroristes autofinancent leurs attentats, selon des experts

L’enquête s’est accélérée ces derniers mois avec la mise en examen de six nouveaux suspects depuis avril. Treize hommes sont à ce jour poursuivis, soupçonnés à des degrés divers d’avoir apporté une aide logistique à Amédy Coulibaly. Tous nient avoir eu connaissance du projet terroriste.