Pyrénées-Orientales: Un maire mis en examen après le décès de deux ouvriers sur un chantier

JUSTICE Le maire d’Amélie-les-Bains, dans les Pyrénées-Orientales, a été mis en examen après la chute mortelle il y a trois ans de deux ouvriers travaillant sur une via ferrata…

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'une via ferrata.
Illustration d'une via ferrata. — LECARPENTIER/SIPA

En novembre 2014, deux ouvriers étaient décédés après avoir chuté d’une centaine de mètres alors qu’ils travaillaient à l’implantation d’une via ferrata sur une paroi rocheuse dans les gorges de Mondony, située sur le territoire d’Amélie-les-Bains, dans les Pyrénées-Orientales.

L’élu prêt à se défendre

Le maire de la commune, Alexandre Reynal (PS), candidat battu lors des dernières élections législatives, a été mis en examen pour homicide involontaire. Selon des propos rapportés par France 3, l’élu s’était dit prêt « à assumer sa responsabilité […] Je ne mets personne en cause mais je vais tout faire pour défendre l’honneur de ma commune, de mes services et aussi le mien ».