Saint-Nazaire: Interdit de chasse après avoir grièvement blessé une femme

JUSTICE Un homme de 24 ans a été condamné, mardi, à un an de prison avec sursis et une interdiction de chasse...

Julie Urbach

— 

Un chasseur avec son fusil (illustration).
Un chasseur avec son fusil (illustration). — Vincent Wartner / 20 Minutes

La battue aux sangliers avait très mal tourné. Mardi, un chasseur de 24 ans était jugé par le tribunal de Saint-Nazaire après avoir grièvement blessé une dame de 64 ans. Selon Presse Océan, qui rapporte les faits, cette femme avait reçu une balle dans le dos en septembre 2016 alors qu’elle jardinait sur un terrain familial à Saint-Michel-Chef-Chef. Elle est, depuis, handicapée à vie, et ne pourra plus quitter son fauteuil roulant.

>> A lire aussi : A la chasse, un ado meurt d'un coup de fusil tiré par son grand-père

Le chasseur (détenteur du permis de chasse depuis sept ans) a été reconnu coupable pour blessures involontaires et manquement aux règles de sécurité, comme les deux autres organisateurs de la battue aux sangliers qui étaient également jugés. Le tireur a été condamné à un an de prison avec sursis et l’interdiction de chasser pendant trois ans, indique Presse Océan. Les organisateurs devront payer 3.000 euros d’amende et attendre un an avant de reprendre leur loisir. Tous les trois doivent verser 1 500 € de dommages et intérêts, rapporte Ouest-France.