Aveyron: Condamné pour avoir «agressé» un policier... avec des feuilles mortes

JUSTICE Un électricien aveyronnais vient d’écoper d’une peine d’amende pour avoir jeté des feuilles mortes sur un policier lors d’une manifestation contre l’implantation d’un transformateur électrique géant…

H.M.

— 

Des feuilles mortes. Illustration.
Des feuilles mortes. Illustration. — PixaBay

C’est la version végétale de la rébellion. Un électricien aveyronnais a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Rodez pour un motif pour le moins insolite : avoir jeté des feuilles mortes sur un policier.

L’affaire remonte au 21 janvier 2017, lors d’une manifestation à Rodez contre un projet d’implantation d’un transformateur électrique géant alimenté notamment par des éoliennes. Elle a dégénéré en échauffourées quand les protestataires ont vidé des sacs de feuilles mortes au pied des policiers. Trois fonctionnaires avaient été légèrement blessés et un seul manifestant s’était retrouvé en garde à vue : Xavier Auboux, l’électricien, parce qu’il avait un canif dans sa poche.​

>> A lire aussi : Trois personnes en garde à vue pour des «vols de piquets» sur un chantier éolien

​300 euros de dommages et intérêts

Dans la foulée, un policier, qui ne s’est vu prescrire aucun arrêt de travail, a déposé plainte pour « violences volontaires avec jet de feuilles d’origine végétale sur une personne dépositaire de l’autorité publique ». C’est pour ces faits que le tribunal a condamné le trentenaire à une peine d’amende. Selon France3 Occitanie, il devra s’acquitter de 500 euros mais aussi verser 300 euros de dommages et intérêts à sa victime, sans compter les frais d’avocat.

L’électricien envisage de faire appel.