Nîmes: Trois mois de prison ferme pour l'homme qui avait lancé un projectile sur les CRS

JUSTICE Les faits se sont déroulés le 7 novembre, dans les quartiers de Nîmes où la situation est tendue depuis quelques semaines…

N.B.

— 

Illustration de CRS, à Toulouse
Illustration de CRS, à Toulouse — Fred.Scheiber

Un jeune homme de 18 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Nîmes à trois mois de prison ferme et neuf avec sursis pour des faits survenus le 7 novembre dernier, dans un quartier de la capitale gardoise, relate  Objectif Gard.

Ce soir-là, des CRS, mobilisés par la préfecture dans les quartiers Pissevin et Valdegour, où la situation est quelque peu tendue, sont caillassés. Au total, vingt et un impacts de pierres sont retrouvés sur la carrosserie du fourgon des forces de l’ordre.

>> A lire aussi : Après les pompiers, des CRS ont été pris à partie dans un quartier de la ville de Nîmes

Sur les vidéos

Sur des caméras de vidéosurveillance, un jeune homme est repéré en début de soirée en train de lancer un projectile sur les CRS. Il sera interpellé et placé en garde à vue.

Depuis plusieurs semaines, de nombreux incidents se déroulent dans les quartiers de Nîmes. Les sapeurs-pompiers sont notamment victimes de jets de projectiles : le 6 octobre dernier, un cocktail Molotov avait explosé à quelques mètres d’une ambulance, provoquant la colère des secours. Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte.