Fusillade à Forest: L'Etat belge réclame 143.000 euros à Salah Abdeslam

TERRORISME Cette somme correspond notamment aux frais matériels et médicaux engagés pour soigner les policiers blessés…

H. B.

— 

Salah Abdeslam, repéré par une caméra de surveillance à Molenbeek en 2014.
Salah Abdeslam, repéré par une caméra de surveillance à Molenbeek en 2014. — AP/SIPA

Le montant n’est pas encore définitif. L’Etat belge a annoncé son intention de réclamer au moins 143.00 euros à Salah Abdeslam, membre du commando du 13-Novembre actuellement détenu en France et dont le procès en Belgique doit s’ouvrir le 18 décembre, a indiqué ce dimanche la radio belge RTL Info.

Cette somme correspond notamment aux frais matériels et médicaux engagés pour soigner les policiers blessés lors de la fusillade de Forest le 15 mars 2016, trois jours avant l’arrestation du terroriste.

Des dommages et intérêts pour les policiers

L’avocat de l’Etat belge a préparé un document spécifiant l’ensemble des frais civils causés par la fusillade qui avait blessé quatre policiers. Il sera remis au tribunal correctionnel de Bruxelles en décembre lorsque débutera le procès belge de Salah Abdeslam et de son complice Sofian Ayari.

>> A lire aussi : Salah Abdeslam fera l'aller-retour Paris-Bruxelles tous les jours en hélicoptère

Les policiers pourraient également réclamer des dommages et intérêts pour « préjudice moral ». En tout, cinq policiers, trois Belges et deux Français, se sont pour l’instant portés partie civile à cette audience.

Fin octobre, Bruxelles avait officiellement demandé à la France que Salah Abdeslam, incarcéré en région parisienne, lui soit remis pour être jugé en décembre dans cette affaire. Il devra répondre de « tentative d’assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers ».