Rhône: Dix-huit mois de prison ferme pour avoir cambriolé et menacé ses grands-parents

JUSTICE La nuit du 14 février, le petits-fils avait débarqué, cagoulé, au domicile de ses grands-parents avec des copains...

E.F.

— 

Le palais de justice de Lyon Illustration.
Le palais de justice de Lyon Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

En quittant la barre, il n’a pas eu un regard pour ses grands-parents. Mardi, le tribunal correctionnel de Lyon a condamné à 24 mois de prison, dont six mois avec sursis, deux jeunes de 21 et 23 ans qui avaient cambriolé et menacé un couple de personnes âgées de Givors le 14 février dernier.

Cette nuit-là, trois garçons, dont un mineur, avaient débarqué chez les victimes, habillés de noir et cagoulés. Ils n’avaient pas hésité à défoncer la porte d’entrée des retraités pour pénétrer chez eux. Parmi eux, Walid, le petit-fils du couple braqué, venu avec des copains pour voler les bijoux en or de famille.

Une partie du butin jamais retrouvée

« L’or m’est monté à la tête », a tenté de justifier devant le tribunal le petit-fils, soupçonné par sa famille d’avoir caché dans les bois une partie du butin, jamais retrouvée, indique ce mercredi Le Progrès. Ces bijoux étaient précieusement conservés par les grands-parents pour leurs héritiers. D’où la colère exprimée à l’audience par le grand-père, qui se réveille chaque jour depuis le vol pour vérifier que personne ne s’est introduit chez lui.

A l’issue du procès, Walid et son copain d’enfance n’ont pas regagné leurs cellules, leur fin de peine étant aménageable.