Doubs: Une retraitée condamnée à 500 euros d'amende avec sursis pour des sévices sur un chat

JUSTICE Le tribunal de Besançon a condamné une retraitée à une amende de 500 euros avec sursis pour avoir frappé un chat errant devant chez elle après avoir tenté de le noyer dans le jardin...

B.P.

— 

La vieille dame a tenté de noyer un chat avant de lui donner des coups de pied. Illustration
La vieille dame a tenté de noyer un chat avant de lui donner des coups de pied. Illustration — Mingo123/Pixabay/Creative Commons.

Au mois d’avril, ce sont les voisins qui ont donné l’alerte. A cause des miaulements d’un chat, à l’agonie. Ainsi que le rapporte L’Est Républicain, certains auraient même vu une habitante à la retraite frapper, du pied, le petit animal. Pour ces sévices, cette dernière était ainsi convoquée récemment par le tribunal de Besançon.

Le chat euthanasié chez un vétérinaire

La dame âgée, qui aime pourtant les chats errants au point de les nourrir, n’aurait en fait pas hésité à essayer d’en noyer un dans son jardin avant de lui donner des coups de pied et de le jeter un peu plus loin, en bordure de forêt voisine, en ce jour d’avril. Selon son avocate, elle se serait fait mordre et griffer un peu plus tôt.

>> A lire aussi : Posséder un chat pourrait vous rendre plus violent

Après l’intervention des policiers qui ont permis de retrouver l’animal blessé dans la foulée, la retraitée a finalement décidé de le transporter jusqu’à un vétérinaire, où ce dernier a dû être euthanasié. Pour ces faits de maltraitance sur l’animal, le tribunal l’a finalement condamnée à 500 euros d’amende avec sursis.