Loire : Dix mois de prison pour le père de famille qui roule en Porsche mais refuse de verser sa pension alimentaire

JUSTICE L'homme, déjà condamné pour les mêmes faits en 2016, était jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne...

E.F.

— 

L'homme était jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, dans la Loire.
L'homme était jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, dans la Loire. — M.LIBERT/20 MINUTES

A la barre du tribunal, le 2 octobre dernier, il avait expliqué ne pas pouvoir payer la totalité de la pension alimentaire réclamée. Mais sa passion pour les voitures de luxe n’a pas joué en sa faveur. Lundi, le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, dans la Loire, a condamné un père de famille à dix mois de prison ferme pour non-paiement de pension alimentaire et organisation frauduleuse d’insolvabilité.

En 2016 déjà, ce quinquagénaire, père de deux enfants, avait été jugé pour les mêmes raisons. A l’époque déjà, l’homme expliquait ne pas pouvoir verser sa pension alimentaire à son ex-femme, mais roulait en Lamborghini.

>> A lire aussi : Loire: Il dit ne pas pouvoir de payer les pensions alimentaires mais roule en Porsche

Des dizaines de milliers d’euros non versés, selon son ex-femme

Depuis sa précédente condamnation, peu de choses ont changé, si ce n’est la marque de la voiture, au volant de laquelle ce Ligérien se déplace au quotidien pour aller vendre des fournitures de bureau. Désormais, ce commercial roule en Porsche.

Une fantaisie de quelques dizaines de milliers d’euros qui, devant la justice, ont évidemment pesé en faveur de son ex-femme. Cette dernière évalue à 60.000 euros le montant des pensions que son ex-mari aurait dû lui verser.