Procès Merah: Manuel Valls «aurai[t] aimé» qu'Abdelkader Merah soit condamné pour complicité

JUSTICE Comme les familles des victimes, Manuel Valls aurait préféré qu’Abdelkader Merah soit condamné comme complice des crimes de son frère et pas seulement pour association de malfaiteurs terroriste…

H.M. avec AFP

— 

Manuel Valls sur les bancs de l'Assemblée nationale
Manuel Valls sur les bancs de l'Assemblée nationale — Bertrand GUAY / AFP

Manuel Valls ne critiquera « jamais » une décision de justice. Mais, quand même, « à titre personnel », il aurait « aimé qu'[Abdelkader Merah] soit condamné aussi de complicité d’actes de terrorisme », alors que le frère du « tueur au scooter » a été acquitté de ce chef par la Cour d’assises spéciale de Paris qui n’a retenu que l’association de malfaiteurs terroriste et a prononcé à son encontre une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

>> A lire aussi : VIDEO. Procès Merah: La justice n'est pas allée «jusqu'au bout», estiment les familles des victimes

L’ancien Premier ministre a confié ces regrets ce dimanche au micro du Grand Rendez-vous Europe1/CNEWS/Les Echos.

Il trouve que la mère des Merah n’a pas été digne

Il partage ainsi la déception de certaines familles de victimes et notamment celle de Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier soldat tué par Mohamed Merah, dont il dit comprendre la réaction. C’est « une femme d’un courage exceptionnel, qui parcourt le pays pour convaincre, pour extirper la haine, l’islamisme radical, a souligné Manuel Valls. Je préfère qu’on parle de cette femme que de la mère des frères Merah, qui n’a pas été digne, chacun a pu le constater, dans ses expressions ».

>> A lire aussi : VIDEO. Procès d'Abdelkader Merah: Le parquet général fait appel du verdict

Concernant le verdict, le député note qu’il « acte au moins la complicité idéologique », en reconnaissant que « le passage de la complicité idéologique à la complicité du terrorisme, est un passage ténu, très fragile ».

Aldelkader Merah sera de toute façon rejugé, tout comme Fettah Malli, celui qui a fourni l’arme automatique à Mohamed Merah, puisque le parquet général a fait appel du verdict.