Crédit lyonnais: Les derniers recours de Bernard Tapie sur les 404 millions d'euros rejetés

JUSTICE Cette décision ouvre la voie à un procès si les magistrats instructeurs ordonnent son renvoi, comme le demande le parquet...

20 Minutes avec AFP

— 

Bernard Tapie à la sortie du tribunal de Douai.
Bernard Tapie à la sortie du tribunal de Douai. — T. Coex / AFP

La cour d'appel de Paris a rejeté ce lundi les derniers recours déposés par Bernard Tapie dans l'enquête sur l'arbitrage controversé lui ayant permis de toucher 404 millions d'euros en 2008 pour régler son litige avec le Crédit lyonnais. Il s'agissait de la dernière étape avant que la justice ne se prononce sur le renvoi de l'honne d'affaires devant un tribunal correctionnel. 

Il n'y a désormais plus de procédures en nullité dans ce dossier, ce qui ouvre la voie à un procès si les magistrats instructeurs ordonnent son renvoi, comme le demande le parquet. Bernard Tapie va former un pourvoi en cassation contre le rejet de ces recours mais celui-ci n'est pas suspensif.

En 2008, Bernard Tapie s'était vu octroyer 404 millions d'euros, dont 45 millions au titre du préjudice moral, grâce à cet arbitrage, une sentence privée utilisée pour régler son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas en 1994.