Procès de Salah Abdeslam en Belgique: Il fera l'aller-retour Paris-Bruxelles tous les jours en hélicoptère

DEPENSES Ce ballet aérien devrait durer quatre à cinq jours…

D. D.

— 

Salah Abdeslam, repéré par une caméra de surveillance à Molenbeek en 2014.
Salah Abdeslam, repéré par une caméra de surveillance à Molenbeek en 2014. — AP/SIPA

Le seul survivant du commando des attentats du 13 novembre à Paris sera bientôt jugé à Bruxelles pour la fusillade de la rue de Dries. Et Salah Abdeslam, pour se rendre à ces audiences quotidiennes, sera transporté chaque jour depuis sa prison de Fleury-Mérogis en hélicoptère selon nos confrères de la RTBF.

La prison de haute sécurité belge trop éloignée de Bruxelles

Le projet initial était de le faire séjourner en Belgique entre le 18 et le 22 décembre prochain, date de son procès. Mais, jugée trop risquée, cette option a été abandonnée. Car la seule prison de haute sécurité en Belgique se trouve à Bruges et les services de police estiment le trajet Bruges-Bruxelles trop dangereux à sécuriser pour un détenu de cette importance. Les allers-retours quotidiens devraient durer quatre ou cinq jours. On ne connaît pas encore le coût précis de ces trajets en hélicoptère.

>> A lire aussi : Bruxelles : Salah Abdeslam veut assister à son procès en décembre

Pour rappel, Salah Abdeslam doit être jugé pour avoir tiré sur des policiers qui avaient découvert sa cache en mars 2016, à Forest (Belgique).