Aveyron: Le meurtrier est déclaré irresponsable, la famille de la victime lance une pétition

JUSTICE Après la mort en 2016 d'une conseillère agricole dans une exploitation de Mayran, sa famille n'accepte pas que le meurtrier soit « irresponsable pénalement »...

J.R.

— 

Les policiers enquêtent dans une ferme de Mayran, dans l'Aveyron, après le meurtre d'une jeune conseillère agricole, le 17 février 2016.
Les policiers enquêtent dans une ferme de Mayran, dans l'Aveyron, après le meurtre d'une jeune conseillère agricole, le 17 février 2016. — J. Torres / AFP

Le 17 février 2016, Elodie Bonnefille était tuée, noyée dans un lac attenant à l'exploitation de Xavier Espinasse, à Mayran. Si l'homme de 47 ans n'a pas contesté les faits, quatre experts psychiatriques l'ont reconnu « irresponsable pénalement ». Une qualification dénoncée par la famille de la jeune femme de 25 ans qui a lancé une pétition sur Internet.

1.200 signatures

La cousine de la victime, à l'origine de cette initiative, veut ainsi « éveiller les consciences». Pour elle, « l’irresponsabilité aux moments des faits [...] restent pour les familles une réelle injustice, laissent le sentiment d’être abandonnées, laissées-pour-compte, en souffrance et avec le goût amer que le bourreau est mieux défendu que la victime ».

>> A lire aussi : Conseillère agricole tuée en Aveyron: un agriculteur mis en examen pour «assassinat»

La pétition, qui compte actuellement plus de 1.200 soutiens, doit être remise au ministère de la Justice. L'audience civile en irresponsabilité, qui doit confirmer ou non cette qualification judiciaire, est prévue le 9 novembre.