Pyrénées: Une station de ski condamnée après la mort d’un salarié happé par un tapis roulant

JUSTICE En février 2016, un jeune technicien de Cauterets est mort sur les pistes, happé par le tambour d’un tapis roulant. La station de ski vient d’être condamnée à 40.000 euros d’amende…

H.M.
— 
De la neige fraîche vous attend à Cauterets dès le samedi 28 novembre.
De la neige fraîche vous attend à Cauterets dès le samedi 28 novembre. — N'PY

Bastien Jean, agent technique dans la station de Cauterets (Hautes-Pyrénées), avait 26 ans quand il a été mortellement happé par le tambour d’un tapis roulant qu’il venait réparer, un jour d’affluence. Cette tragédie, qui a durablement endeuillé la station, est survenue le 26 février 2016.

Système radio défaillant

Vingt mois plus tard, son épilogue judiciaire a eu lieu mercredi devant le tribunal correctionnel de Tarbes qui a analysé le processus qui a conduit à cet accident du travail. Selon La Dépêche du Midi, l’instruction a dévoilé plusieurs défaillances dans le système : un bouton d’arrêt d’urgence situé non pas à l’intérieur mais à l’extérieur de la fosse, et un système radio défaillant notamment.

La station de ski a été condamnée à 45.000 euros d’amende dont 15.000 avec sursis. Une autre procédure, engagée au civil, déterminera l’indemnisation de la famille du jeune homme.