L'intrusion d'un homme dans le palais de justice de Paris est-elle liée au procès Merah?

SECURITE Deux personnes ont été interpellées ce mercredi matin

C.Po.
— 
Deux personnes ont été placées en garde à vue ce mercredi.
Deux personnes ont été placées en garde à vue ce mercredi. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pourquoi une contractuelle du tribunal de grande instance de Paris a-t-elle prêté son badge d’accès à un homme d’une trentaine d’années, bien connu des services de police ? C’est la question que se pose la police judiciaire. Tous deux ont été interpellés ce mercredi matin, aux alentours de 6 heures et placés en garde à vue, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Point.

Connu des services de police

L’homme s’est présenté au palais de justice et a franchi sans encombre les portiques de sécurité. Il se serait notamment rendu à proximité de la cour d’assises où est actuellement jugé Abdelkader Merah, le frère du djihadiste de Toulouse et Montauban, précise l’hebdomadaire. La concomitance de cette intrusion et de ce procès sous haute tension interroge les enquêteurs. « On cherche à savoir précisément ce qu’il a fait dans le palais et si cela a un lien avec ce procès », précise cette source.

Le suspect est connu des services de police pour des faits de droit commun (trafic de stupéfiants, recel). Selon Le Point, qui cite une source au sein de la direction du renseignement de la préfecture de police, l’homme fréquenterait les milieux islamistes des Buttes Chaumont.