Gard: Son chien «aboit trop», il le tue d'un coup de carabine

JUSTICE L’homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 800 euros d’amende…

N.B.
— 
Un Yorkshire terrier prend la pose. Illustration.
Un Yorkshire terrier prend la pose. Illustration. — Ardea/M. Evans/Sipa

Un homme, résidant à Rochefort-du-Gard, une commune de 7.500 habitants, a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 800 euros d’amende, pour avoir tué son chien avec une arme qu’il possédait illégalement, rapporte Objectif Gard.

Les faits ont eu lieu le 1er avril dernier : ce jour-là, une détonation résonne dans le village. Sur le terrain du prévenu, un sexagénaire qui vit seul, un Yorkshire a reçu une balle de calibre 12. Le pauvre animal mourra quelques minutes plus tard.

>> A lire aussi : Deux chiots jetés au fond d’une cuve sauvés par la SPA et les pompiers

« Il aboyait trop et tout le temps »

Devant le tribunal, l’homme explique qu’il voulait « s’en séparer ». « J’avais mis des affichettes au supermarché. Il aboyait trop et tout le temps », assure le prévenu, cité par le site d’actualité. Mais il nie toutes violences habituelles sur son chien.

« Et un collier anti-aboiement ? », lui demande le tribunal. « Surtout pas », reprend le Gardois. « Mon vétérinaire me l’a déconseillé car les animaux souffrent avec ça. »

La justice lui reproche également cette carabine, qui lui a servi à tuer son toutou, et qu’il n’avait pas le droit de posséder. Selon le prévenu, elle est là « si toutefois il y a des visites la nuit », souligne l’homme, qui dit habiter « une maison isolée ».