Mulhouse: Il ne pourra plus se déguiser en policier et contrôler les prostituées et les cafés

UNIFORME Un homme qui « aimait la police » et n’hésitait pas, déguisé en agent de la BAC ,à faire des contrôles sur Mulhouse, était jugé lundi… 

G.V.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

Il n’a pas hésité à présenter une fausse carte de police aux vrais agents venus le contrôler. Brassard, pistolet, menottes… Un homme âgé d’une trentaine d’années, n’hésitait pas à faire des contrôles auprès de prostituées à Mulhouse, dans la rue, dans des restaurants, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Il rêvait d’être policier

La fin de la partie a sifflé fin août. L’individu a bien tenté d’expliquer à « ses collègues » qu’il était de la BAC Paris. En vain. Placé en garde à vue, c’est sur ses déclarations que le tribunal a statué lundi, (il ne s’est pas présenté à l’audience), pour répondre « d’usage public d’insigne ou de document pouvant créer une méprise avec ceux de la police » et pour « port sans motif légitime d’arme à feu », précisent nos confrères. Celui qui affirmait avoir toujours rêvé de devenir policier a écopé de quatre mois de prison avec l’interdiction de détenir une arme soumise à autorisation et interdiction d’exercer un métier dans la fonction publique durant dix ans.