Angers: Déjà condamné, l'ex-pédiatre renvoyé aux assises pour une autre affaire de pédophilie

JUSTICE Déjà condamné pour actes pédophiles, Claude Polet sera de nouveau jugé, en juin, pour viols sur mineures...

F.B.
— 
Le tribunal d'Angers.
Le tribunal d'Angers. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Il avait été condamné en août 2015, par le tribunal correctionnel d’Angers, à un an de prison ferme et trois ans avec sursis pour agressions sexuelles. Une peine alourdie à deux ans ferme par la cour d’appel d’Angers en novembre 2016.

Claude Polet, un pédiatre angevin à la retraite, était alors reconnu responsable d’attouchements sexuels sur quatre patientes mineures dans l’exercice de ses fonctions. Mais l’affaire n’est pas close pour autant. Trois autres patientes se sont depuis signalées à la police. Le juge d'instruction a pris leurs propos très au sérieux. Au point de délivrer une ordonnance de mise en accusation pour viols, laquelle débouchera sur un procès en cour d’assises, fixé les 18 et 19 juin, indique Ouest-France.

Le pédiatre nie les faits

Les trois patientes ont décidé de sortir de leur silence après la médiatisation de la première affaire. Elles évoquent des pénétrations digitales subies lors de consultations médicales entre les années 1980 et 1990 alors qu’elles étaient enfants. L'ancien médecin nie les faits, arguant ne pa se souvenir d'elles.

En marge du premier procès de 2015, une vingtaine de femmes lui reprochaient des agressions sexuelles lors de consultations. Mais, pour une majorité d’entre elles, les faits étaient prescrits, rendant impossible une poursuite judiciaire.