Brésil: Dans les favelas, un homme devient Hulk malgré lui

INSOLITE La peinture verte qu'il s'est mise sur tout le corps ne voulait plus partir...

Corentin Chauvel

— 

Capture d'écran du supplément «Extra» d'«O Globo» racontant l'histoire du Hulk de Rio de Janeiro.
Capture d'écran du supplément «Extra» d'«O Globo» racontant l'histoire du Hulk de Rio de Janeiro. — 20minutes.fr

Paulo Henrique dos Santos est gardien de piscine à Rio de Janeiro. Mais c’est en tant que Hulk que ce grand gaillard de 35 ans a voulu concourir dimanche dernier pour une course dans les rues des favelas du Complexo do Alemão, a rapporté O Globo.

Peinturluré de vert de la tête aux pieds, son personnage a fait fureur, sauf qu’après la compétition, Paulo n’a plus réussi à reprendre sa «forme humaine», la peinture ne voulant plus partir. L’Hulk carioca a raconté au quotidien brésilien avoir passé des heures dans la douche avec l’aide de sa compagne pour le frotter, sans succès.

«Je ne me peindrai plus jamais»

La coïncidence veut que c’est justement dans les favelas de Rio que se cachait L’Incroyable Hulk joué par Edward Norton dans le film de Louis Leterrier en 2008. Mais, malgré une popularité naissante dans son quartier, Paulo n’était pas très fier de son expérience bien moins scientifique que celle du héros de Marvel. «Maintenant, je suis triste et je ne sais pas quoi faire. Je suis gêné par cette situation», a-t-il concédé, craignant de se retrouver intoxiqué par la peinture et surtout de perdre son travail.

C’est alors qu’il était prêt à en découdre, «pour faire valoir (ses) droits de consommateur», avec le propriétaire du magasin qui lui a vendu son maquillage, que Paulo a finalement réussi à retrouver son apparence au bout de 24 heures et 25 douches. «Je ne me peindrai plus jamais», a conclu l’ex-Hulk.

Mots-clés :