Australie: Il réussit un atterrissage d'urgence avec un serpent dans le cockpit

Bérénice Dubuc

— 

Des serpents dans l'avion, IRL. Un pilote australien, Braden Blennerhassett, a été obligé de poser son avion en urgence à Darwin alors qu'un serpent se baladait dans le cockpit, rapporte le Guardian.

Le pilote âgé de 26 ans était seul dans un Beechcraft Baron G-58, et venait de quitter l'aéroport de Darwin, mardi, lorsqu'il a aperçu le serpent. La tête du serpent est apparue plusieurs fois de derrière le tableau des instruments de vol, a raconté le pilote, et a remonté sur sa jambe lors de l'approche finale de la piste d'atterrissage.

«Durant l'atterrissage, le serpent descendait le long de ma jambe. C'était terrifiant»

«J'avais déjà vu ça dans des films, mais jamais dans un avion», a-t-il ironisé. «Vous tentez de rester le plus calme possible, et quand vous avez la main sur la manette des gaz, vous vous inquiétez un peu que le serpent ne prenne ça pour une menace et vous morde», a dit le pilote. «Durant l'atterrissage, le serpent descendait le long de ma jambe. C'était terrifiant», a-t-il ajouté.

Le directeur d'Air Frontier, Geoff Hunt, a raconté que Braden Blennerhassett avait prévenu la tour de contrôle avec un grand calme, indiquant simplement: «Je vais devoir retourner à Darwin. J'ai un serpent à bord.» Une fois l'avion posé, un pompier a repéré le serpent, mais les secours n'ont pas pu l'attraper. Un piège a été mis en place -avec une souris en guise d'appât- mais jeudi, il n'avait toujours pas été capturé. L'appareil est toujours cloué au sol.

Un expert a indiqué qu'il devait s'agir d'un Chrysopelea ornata, un serpent non venimeux qui peut aller jusqu'à 1m50 de long. Selon cet expert, aucun serpent n'avait auparavant été trouvé dans una vion en Australie, mais un poussin s'était retrouvé coincé sous le sol d'un appareil, et un jeune crocodile avait réussi à s'échapper et avait été retrouvé sous les pédales d'un pilote.