Crise: Une ministre italienne pleure en annonçant des mesures d'austérité

Nicolas Bégasse

— 

Lors d’une conférence de presse, dimanche, annonçant des mesures drastiques pour réformer les retraites, la ministre italienne du Travail et de la Prévoyance sociale, Elsa Fornero, n’a pas pu réprimer ses larmes, indique la Reppubblica. Alors qu’elle parlait des sacrifices qui devaient être consentis pour faire face à la crise, qui étaient «très strictes aujourd’hui» et qui avaient «coûté psychologiquement» au gouvernement, la ministre n’a pu terminer sa phrase, trop émue.

A ses côtés, le nouveau président du Conseil italien, Mario Monti, a repris la parole, continuant l’exposé des mesures de rigueur.

>> Regardez les larmes de la ministre italienne