327.000 euros légués par une veuve à son village d'adoption

N.Bé.
— 

Une femme de 79 ans, récemment décédée,  a offert un cadeau posthume hors-norme à son petit village d’adoption. Calamane, dans le Lot, a reçu un legs de 326.000 euros de la part de Simone Amouroux, peut-on lire dans la Dépêche du Midi. Cette ancienne couturière du Calvados s’était installée avec son mari dans ce village de 500 habitants pour y passer une retraite paisible.

Veuve depuis la fin des années 1990, Simone Amouroux laisse un bon souvenir dans le village. «Nous avons toujours eu de bonnes relations avec Mme Amouroux, y compris lorsque nous avons effectué les travaux d'embellissement. Nous avons alors pris en charge ses bordures de fleurissement puisque nous en installions ailleurs», se souvient le maire de Calamane, Jean-Paul Dujol, cité par la Dépêche du Midi.

Un an de budget de fonctionnement pour le village

La somme léguée, 327.000 €, correspond à peu près au budget de fonctionnement de la commune, ajoute le quotidien. Et tombe au bon moment pour le village, qui s’apprêtait à contracter un prêt de 450.000 euros pour financer ses travaux d’embellissement.

«Je suis gêné, car il y a des petits-neveux et des arrière-petits-neveux du côté de son mari dans le village, et ils n'ont rien eu», nuance le maire de Calamane. Simone Amouroux a par contre fait don de sa maison à d’autres membres de sa famille. Reconnaissants, les conseillers municipaux du village comptent se réunir samedi sur la tombe de leur bienfaitrice pour y déposer une gerbe de fleurs.