Happé par les égouts, il s'en sort indemne... Le cou traversé par un bambou, il survit...

REVUE DE PRESSE Retrouvez toutes les infos insolites de l'été...

Céline Masfrand

— 

Une chèvre dans une ferme à Brandon, aux Etats-Unis, le 14 avril 2011.
Une chèvre dans une ferme à Brandon, aux Etats-Unis, le 14 avril 2011. — Toby Talbot/AP/SIPA

Happé par les égouts, il s'en sort avec quelques égratignures

Une virée en eaux troubles. Un jeune Australien de 12 ans a été happé par une bouche d’égouts à Sydney, raconte le Sydney Morning Herald ce vendredi. C’est alors qu’il jouait avec un ami non loin d’une canalisation débordant à cause des fortes pluies que le jeune Daniel Soumastre-Sepulveda aurait été happé, au niveau du pied, par la bouche d’égouts.

Les eaux l'auraient ensuite emporté sur près de 80 mètres dans les canalisations souterraines. Il aurait été porté par de puissants courants jusqu’à la sortie de l’égout. Ce sont des passants, alertés par les cris du jeune garçon, incapable de se hisser seul jusqu’à la sortie de la bouche d’égouts, qui seraient venus à son secours et l’auraient tracté hors de l'eau. Au final, le jeune garçon, après cette obscure descente –aux enfers-, s’en sort avec seulement quelques égratignures.

Le cou transpercé par un bambou, il survit

A quelques centimètres près, il aurait perdu la vie. Dez Heal, un jeune garçon de 13 ans originaire de Lynchburg, en Virginie, a survécu alors qu’un bambou lui a traversé le cou. L'accident, survenu alors qu’il jouait aux ninjas avec ses amis, aurait pu tourner au drame. Utilisant une tige de bambou en guise d’épée, le jeune garçon aurait trébuché et se la serait plantée dans le cou.

Par chance, la lance a traversé son cou mais sans toucher les grandes artères, situées à quelques centimètres de la zone blessée. Immédiatement, le père du jeune garçon a gardé son sang froid et a composé le 911. Il aura fallu plus de cinq heures pour retirer la lance du cou de Dez Heal et pour qu’il soit recousu.

-

Une tortue avec une prothèse en forme de roue

Quand un humain perd une jambe, on lui met une prothèse. Eh bien pour les tortues, c’est pareil. Enfin presque: des chirurgiens vétérinaires de la Washington State University ont voulu redonner un peu de sa mobilité à une tortue qui avait perdu sa patte avant gauche à la suite d’une blessure en lui greffant, non une patte mais une roue pivotante rattachée à sa coquille.

L’équipe médicale, aux petits soins avec la tortue, a affirmé que c’était sa meilleure chance pour qu’elle puisse «retrouver son autonomie et se déplacer aisément». Après l’opération de chirurgie «plastique», la tortue se porte comme un charme et aurait déjà repris trois kilos depuis son admission. Ça roule pour elle, donc!

600 chèvres pour ratisser un terrain de mauvaises herbes

Qu’y a-t-il de plus efficace qu’une tondeuse? Réponse: des chèvres. Et ce n’est justement pas un hasard si la ville d’Idaho, située au nord-ouest des Etats-Unis, a opté pour cette option en répartissant 600 chèvres dans une réserve naturelle de 680 hectares remplie de mauvaises herbes. Le maire de la ville a déclaré que c’était la première fois que des chèvres étaient utilisées pour participer à l’«aménagement paysager».

Considérant cette alternative plus écologique que les sprays anti-mauvaises herbes, la maire s’est félicitée de leur efficacité: «Les chèvres se sont avérées être un outil très efficace contre les mauvaises herbes.» Désormais, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour la tonte de votre jardin.