Italie: Par crainte d'un séisme, les Romains se font porter pâles

INSOLITE Un sismologue amateur a prédit que la terre tremblerait ce mercredi à Rome...

C.C. avec Reuters

— 

Des magasins du quartier chinois de Rome fermés pour «raisons personnelles», le 11 mai 2011.
Des magasins du quartier chinois de Rome fermés pour «raisons personnelles», le 11 mai 2011. — A.BIANCHI / REUTERS

La prédiction de Raffaele Bendandi porte ses fruits. Près d'un cinquième des Romains, si l'on en croit certains médias, ont invoqué ce mercredi une maladie soudaine pour ne pas aller au travail dans la crainte d'un séisme prédit par le sismologue amateur décédé il y a plus de trente ans.

La fièvre, relayée sur Internet, a à ce point gagné les esprits que les autorités ont publié des communiqués réaffirmant que les tremblements de terre sont impossibles à prédire. Tel n'est cependant pas l'avis d'une partie des adeptes de Raffaele Bendandi, mort en 1979 à l'âge de 86 ans.

En milieu de journée, la terre n’a pas tremblé

Cet autodidacte, qui se fondait sur un mélange de sismologie et de cosmologie et se targuait d'avoir prédit plusieurs tremblement de terre, avait calculé qu'un grand séisme frapperait Rome le 11 mai 2011. Une majorité de Romains restent sceptiques et, de fait, en milieu de journée la terre n'avait toujours pas tremblé.

Mais dans le quartier chinois, les rideaux de nombreuses échoppes étaient baissés avec un écriteau annonçant une fermeture pour cause d'inventaire ou de mariage. «Ils sont tous partis parce qu'ils ont peur du tremblement de terre», explique Shouman, un marchand ambulant bangladeshi.

Bendandi presque juste en 1923

Raffaelle Bendandi croyait que les séismes résultent d'une combinaison des mouvements des planètes, de la lune et du soleil, ce qui les rendrait parfaitement prévisibles. En 1923, il avait prédit pour le 2 janvier de l'année suivante un tremblement de terre dans les Marches, dans le centre de l'Italie. Il ne s'est trompé que de deux jours, ce qui lui a valu la réputation d'être capable de prédire les séismes. Il est devenu à ce point célèbre qu'il a été anobli en 1927, sous Mussolini.

Cependant, les astronomes et les sismologues qui ont étudié ses théories les ont jugées fort peu sérieuses. Jetant un doute supplémentaire sur les risques qu'il y aurait à séjourner à Rome ce mercredi, les adeptes de Bendandi sont divisés et certains d'entre eux affirment que ce dernier n'a jamais prédit de séisme pour le 11 mai 2011. Selon eux, d'après la position des planètes, il faudra attendre le 6 avril 2521 pour qu'un grand séisme frappe la Ville Eternelle. Rendez-vous dans 510 ans.