Barack Obama provoque l'hilarité en se moquant de Donald Trump

ÉTATS-UNIS u dîner des correspondants de la Maison Blanche, le président est revenu sur la publication de son acte de naissance...

Julie Rasplus

— 

Barack Obama blague au dîner annuel des correspondants de la Maison Blanche, le 30 avril 2011 à Washington
Barack Obama blague au dîner annuel des correspondants de la Maison Blanche, le 30 avril 2011 à Washington — REUTERS/Jason Reed

Barack Obama a de l’humour et il l’a prouvé samedi soir au dîner annuel de l’Association des correspondants accrédités à la Maison Blanche. La soirée réunissait un parterre de journalistes, des politiciens, des financiers mais aussi des stars hollywoodiennes, à l’instar de Sean Penn.

Lors d’un one-man-show d’une vingtaine de minutes, le président des Etats-Unis est revenu, face à une assistance hilare, sur l’acte de naissance qu’il a été obligé de rendre public cette semaine. La controverse sur le lieu de naissance du président américain a été relancée ces dernières semaines par Donald Trump, le magnat de l’immobilier qui caresse l’idée de se lancer dans la course à l’investiture républicaine, et qui était présent samedi au dîner.

Barack Obama a donc fait une entrée tonitruante et teintée d’ironie grâce à la diffusion d’un mini-clip mêlant images des grands mythes américains et photo de son acte de naissance, le tout sur la chanson «I am a Real American» de Rick Derringer.

>> Regardez l’intégralité du discours de Barack Obama, pour découvrir le début:

Réprimant son fou rire, le président a immédiatement mis les pieds dans le plat. Après avoir publié son acte de naissance, il a annoncé vouloir partager avec les invités la vidéo de sa naissance afin d’éviter tout doute (2’30). Hilarité générale du public en découvrant les images du dessin animé «Le Roi Lion». «J’aimerais quand même préciser à l’attention de Fox News que c’était une blague. Ce n’était pas la vraie vidéo de ma naissance mais un dessin animé. Vous pouvez appeler Disney pour confirmer», ajoute immédiatement le président.

Donald Trump, à l’origine de la controverse, en a naturellement pris pour son grade. Barack Obama s’est en effet amusé de la demande du milliardaire. «Maintenant il peut retourner s’occuper des vrais problèmes: le premier pas sur la Lune était-il faux? Que s’est-il vraiment passé à Roswell? Et où sont Biggie et Tupac?». Rires gras du public, rire jaune de Trump. Barack Obama s’est amusé. Et sort, la tête haute, de ces polémiques.

>> Barack Obama se moque de Donald Trump dans ce passage: